Espace membre

Rester connecté Mot de passe perdu ? | Créer un compte
 

 

 

logo-alsace.jpg

 

Patrimoine

Le Château du Haut-Koenigsbourg

Il se situe dans la commune d'Orschwiller à une altitude de 757 mètres d'où il domine la plaine d'Alsace et le débouché du val deVillé, en face de Sélestat.

Construit par Frédéric de Hohenstaufen en toute illégalité et détruit à plusieurs reprises, il fut reconstruit de 1901 à 1908 sous les ordres et au goût de l'empereur Guillaume II d'Allemagne plus ou moins à l'identique de ce qu'il avait été.

C'est le château médiéval le plus visité de France et l'un des sites touristiques français les plus courus.

 

Haut-koenigsbourg_02.jpg

 

 

La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

C'est une cathédrale catholique romaine représentative de l'architecture gothique.

Sa construction a commencé en 1176 et a été achevée en 1439.

Elle mesure 142 mètres du parvis au sommet de sa flèche et a été l'édifice le plus haut du monde de 1625 à 184747.

C'est actuellement la deuxième plus haute cathédrale de France après celle de Rouen (151 m).

La cathédrale de Strasbourg est reconnaissable par son unique clocher surmonté d'une flèche qui peut être vu à des dizaines de kilomètres à la ronde.La construction du second clocher a été abandonnée du fait de l'instabilité du sol qui ne pouvait en supporter la charge.

Elle abrite une horloge astronomique construite au xvie siècle qui a été considérée à l'époque comme faisant partie des sept merveilles de l'Allemagne.

 

Cathedrale_Notre-Dame_de_Strasbourg.jpg

 

Le Mont Sainte-Odile

Il s'agit d'un mont vosgien culminant à 764 mètres sur le ban de la commune d'Ottrott.

Cette montagne est surmontée par un couvent, lieu de pèlerinage très fréquenté consacré à Sainte Odile, sainte patronne de l'Alsace.

Le monastère a été créé vers 700 quand le père de Sainte Odile lui léga le château de Hohenbourg. Sainte Odile le transforma en couvent. Depuis, il a été transformé en hôtel.

On peut y voir le tombeau de Sainte Odile ainsi que ceux de ses parents dans des caveaux ornés de mosaïques remarquables.

 

589px-Mont_sainte-odile1.jpg

 

Le mur Païen

Le mur païen, dénommé ainsi à cause de sa supposée antériorité au Christ par Léon IX, désigne en fait trois ensembles mégalithiques distincts éloignés les uns des autres de plusieurs kilomètres.

On y trouve :

  • le mur païen du mont Sainte-Odile :

c'est une enceinte mégalithique d'une longueur totale d'une dizaine de kilomètres faisant le tour du plateau du Mont Sainte-Odile pour former une enceinte. Formé d'environ 300 000 blocs cyclopéens, il mesure entre 1,60 m et 1,80 m de large et peut atteindre 3 m de hauteur.

  • le mur païen entourant le château du Frankenbourg :

ayant une certaine ressemblance avec celui du Mont Sainte-Odile, il entoure le château sur trois côtés, la portion sur le versant Est ayant disparu. Son épaisseur est de 1,80 m, sa largeur de 0,60 à 0,90 m et sa hauteur de 0,50 à 0.70 m.

  • le mur païen courant sur la crête du Taennchel :

très différent des deux autres, ce mur longe la crête de la montagne en direction du sud-est / nord-ouest sur une longueur de 2 300 mètres. Ce mur est construit en pierres plus ou moins uniformes superposées les unes sur les autres, sans aucune trace de maçonnerie. La plus grande hauteur actuelle de la muraille est d'environ de 1,80 mètres et sa plus grande épaisseur ou largeur à la base de 1,70 mètres. C'est sans doute la partie la plus remarquable de toutes.

Ses origines, restant obscures et controversées, sont source de fantasmes. Certaines origines que l'on attribue au mur tiennent en effet plus des contes et légendes que de faits historiques incontestables.

 

800px-Mur_païen_brouillard.jpg

 

 

 

Outre ces lieux, il y a aussi :

  • L'Écomusée d'Alsace à Ungersheim ;
  • Le Le Bioscope à Ungersheim ;
  • La Cité du train à Mulhouse ; 
  • La Cité de l'automobile à Mulhouse ;
  • Le Musée EDF electropolis à Mulhouse ;
  • Le Musée d'Unterlinden ;
  • La Route des vins d'Alsace ;
  • La route romane d'Alsace ;
  • Plus de mille orgues ;
  • Les Marchés de Noël (dans les grandes villes Strasbourg, Mulhouse et Colmar et villages Kaysersberg et Riquewihr) ;
  • Le Centre historique des villes et villages ;
  • Le Centre Départemental de l'Histoire des Familles (CDHF) de Guebwiller ;
  • Le Camp de concentration allemand de Struthof Natzweiler et le Centre européen du résistant déporté ;
  • L'Ouvrage de Schoenenbourg, fort de la Ligne Maginot ;
  • Le Mémorial de l'Alsace-Moselle à Schirmeck ;

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau