Espace membre

Rester connecté Mot de passe perdu ? | Créer un compte
 

 

 

logo-alsace.jpg

 

Prévention des risques liés aux artifices

ATTENTION, CERTAINES PHOTOS PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE DES PLUS JEUNES.

 

La Saint-Sylvestre est l'occasion de faire la fête, fête qui se traduit par l'utilisation intensive d'artifices, notamment en Alsace, où il se vend autant d'artifices que dans tout le reste de la France.

Cependant, un artifice si il est mal employé peut provoquer un incendie ou de graves blessures aux mains et au visage, entraînant des mutilations, certaines personnes restent handicapées à vie (doigts où mains arrachées, perte de la vue ou de l'audition...), dans certains cas, cela tourne au drame avec un décès.

 

Les 1ers accidents mortels

Lors du nouvel an 2013, à Dorlisheim (Bas-Rhin), un jeune homme de 20 ans s'est penché au-dessus d'un mortier parce que la bombe n'est pas partie à l'allumage, un geste pourtant formellement interdit par le mode d'emploi ! Le résultat fût dramatique : la bombe est finalement partie, lui explosant littéralement la tête, il est décédé quelques heures plus tard à l'hôpital de Strasbourg-Hautepierre de ses blessures.

Ce dramatique accident n'est pas le seul lors de ce nouvel an 2013, cette fois à Tannenkirch (Haut-Rhin), un jeune homme de 24 ans est victime du même accident, transporté en premier lieu à l'hôpital de Colmar, il fût ensuite transféré à Strabourg en raison de son état critique : pronostic vital engagé, car la bombe de mortier lui a explosé la tête. Le 2 janvier, il succombe à ses blessures.

Et le scénario se répète une 3e fois à Lingolsheim, où un homme se trouve dans un état très critique après l'explosion d'une bombe de mortier en pleine tête, dans le coma avec le pronostic vital engagé, il a été transféré  à l'hôpital de Hautepierre.

Il s'agit des premiers civils tués en France par le non-respect des consignes d'utilisation, jamais cela ne s'était encore produit !!!

Plusieurs professeurs des Hôpitaux de Strasbourg ont affirmé qu'en usage civil, il n'y avait pas aujourd'hui de telles blessures, que ce soit à la tête ou aux mains, il s'agit de blessures de guerre !

 

Lors du nouvel an 2014, à Sarre-Union (Bas-Rhin), un homme de 29 ans a été tué par une bombe de mortier. Il s'est penché au-dessus du mortier, après avoir allumé la bombe, cette dernière lui a explosé la tête.

 

Considérant que les interdictions généralisées ne sont pas une méthode pédagogique pour réduire le nombre de blessés (au contraire, malgré ces interdictions, on dénombre plus de blessés et plus d'infractions à la loi) et dans le cadre d'informer les personnes aux risques encourus du fait de l'utilisation des artifices, le site propose donc cette page spéciale de prévention de ces risques.

La prévention est LA solution pour réduire très fortement le risque d'accident, bien sûr, personne n'est à l'abri d'un dysfonctionnement d'un artifice, mais en respectant les consignes d'utilisation et en étant conscient des risques encourus, les risques d'accident sont très fortement réduits.

L'exemple du Bade-Wurtemberg le prouve : alors que l'utilisation des artifices est intensive, la législation est plus souple qu'en France et depuis de nombreuses années, des spots télé sont diffusés montrant comment mettre en oeuvre les artifices selon leur mode d'emploi, les professionnels informent également les personnes lors de leurs achats sur les consignes d'utilisation et ce que leur non-respect peut avoir comme conséquences.
Le résultat est sans appel : très peu de dégâts matériels et très peu de blessés, lors du nouvel an 2013, aucun blessé en rapport avec des artifices n'a été recensé dans le Bade-Wurtemberg. Alors qu'en Alsace on dénombre des morts, des dizaines de blessés graves et de nombreux incendies, faute d'une prévention digne de ce nom.

 

Vous découvrirez comment mettre en oeuvre les principaux artifices utilisés et comment réagir en cas de dysfonctionnement. Mais aussi que faire en cas d'accident corporel et en cas d'incendie.

 

DANS TOUS LES CAS, NE FABRIQUEZ PAS VOS ARTIFICES VOUS MEME, NI DE BOMBES ARTISANALES, QUI RESTENT TRES DANGEREUX !

QUELQUE SOIT LA CATEGORIE DE L'ARTIFICE, RESPECTEZ CES CONSIGNES D'UTILISATION !

 

Sur tous les artifices est inscrit les consignes d'utilisation, veuillez les lires avant d'utiliser les artifices. Les consignes présentes sur cette page ne remplacent pas les consignes inscrites sur les artifices qui dans certains cas requiert des précautions supplémentaires !

 

Pour completer votre information sur le sujet, nous vous invitons à prendre connaissance de la législation en vigueur des artifices ! 

 

 

MISE EN OEUVRE DES PETARDS

Pétards

Si le pétard présente des dommages visibles au déballage, NE PAS L'UTILISER !

Respecter la distance de sécurité indiquée sur le pétard.

Allumer le pétard et le jeter assez loin et à distance des personnes et biens.

En théorie, il ne faudrait même pas le tenir en main pour l'allumage car il pourrait exploser instantanément.

 

En cas de dysfonctionnement :

Ne jamais rallumer un pétard qui n'a pas explosé, attendre 30 minutes et le noyer avec de l'eau.

 

 

MISE EN OEUVRE DES FUSEES

Fusées

Si la fusée présente des dommages visibles au déballage, NE PAS L'UTILISER !

Vérifier que la trajectoire de la fusée est dégagée de tout obstacle aérien (câble électrique, branche d'arbre...) et de tout bâtiment, ne jamais viser des personnes.

Ne pas tirer une fusée à la main, prévoir une bouteille ou un tube fixé au sol pour le tir.

Respecter la distance de sécurité indiquée sur la fusée.

Allumer la fusée et se retirer vivement.

L'usage des fusées est déconseillé, car la trajectoire s'avère aléatoire.

 

En cas de dysfonctionnement : 

NE JAMAIS EXPOSER UNE PARTIE DE SON CORPS AU-DESSUS DE LA FUSEE, DANGER DE MORT !!!

Ne jamais rallumer une fusée qui n'est pas partie, attendre 30 minutes et l'arroser d'eau.

En cas de retombée de la fusée sans fonctionnement, établir un périmètre de sécurité, attendre 30 minutes et l'arroser d'eau.

 

 

MISE EN OEUVRE DES COMPACTS (BATTERIES D'ARTIFICES) ET FEUX AUTOMATIQUES

 Compact  Compact

Si le compact ou leu feu automatique présente des dommages visibles au déballage, NE PAS L'UTILISER !

Vérifier que la trajectoire du compact ou feu automatique est dégagée de tout obstacle aérien (câble électrique, branche d'arbre...) et de tout bâtiment, ne jamais viser des personnes.

Fixer le compact ou le feu automatique dans le sol, ou le caler avec des sacs de sables ou des parpaings pour éviter le basculement.

Ne pas démonter le compact ou le feu automatique, retirer le carton d'emballage seulement si cela est précisé sur l'artifice.

Ne pas retirer le film de protection sur le dessus, il protège de l'humidité et permet de vérifier à distance que tout est parti.

Respecter la distance de sécurité indiquée sur le compact ou feu automatique.

Allumer le compact ou le feu automatique et se retirer vivement.

 

En cas de dysfonctionnement :

NE JAMAIS EXPOSER UNE PARTIE DE SON CORPS AU-DESSUS DU COMPACT OU FEU AUTOMATIQUE : DANGER DE MORT !!!

Ne jamais rallumer un compact ou feu automatique qui n'a pas fonctionné ou fonctionné partiellement. Attendre 30 minutes et arroser d'eau.

En cas de retombée d'un des composants sans fonctionnement, établir un périmètre de sécurité, attendre 30 minutes et arroser d'eau.

 

 

MISE EN OEUVRE DES MORTIERS

Mortier

Bien que les mortiers sont réservés aux professionnels depuis le 4 juillet 2017, nous avons décidé de laisser ces indications, car ces artifices sont vraiment très dangeureux si ils sont mal utilisés.

Si la bombe ou le mortier présente des dommages visibles au déballage, NE PAS L'UTILISER !

Vérifier que la trajectoire du mortier est dégagée de tout obstacle aérien (câble électrique, branche d'arbre...) et de tout bâtiment, ne jamais viser des personnes.

Un mortier ne doit pas être tenu en main pour le tir. Si le lieu de tir le permet, enterrer le mortier aux 2/3 de sa hauteur, sinon, le fixer solidement pour éviter son basculement au départ de la bombe. Ne pas fixer le mortier aux barrières de voirie (barrière type "Vauban" et barrière de chantier).

Respecter le calibre de la bombe au calibre du mortier !

Introduire la bombe dans le mortier, chasse de propulsion en premier (partie de la bombe ou est reliée la mèche), le sens d'introduction dans le mortier est inscrit sur la bombe, si la bombe est mise à l'envers dans le mortier, le mortier explosera !

La bombe doit coulisser librement dans le mortier, si elle force, NE PAS L'UTILISER, le risque d'explosion de la bombe dans le mortier est grandement accru !

Respecter la distance de sécurité indiquée sur la bombe.

La bombe une fois en place dans le mortier, NE JAMAIS EXPOSER UNE PARTIE DE SON CORPS AU-DESSUS DU MORTIER, DANGER DE MORT !!!

Allumer la bombe et se retirer vivement.

 

En cas de dysfonctionnement : 

NE JAMAIS EXPOSER UNE PARTIE DE SON CORPS AU-DESSUS DU MORTIER, DANGER DE MORT !!!

Ne jamais rallumer une bombe qui n'est pas partie, attendre 30 minutes, remplir le mortier d'eau, attendre 30 minutes puis renverser le mortier.

En cas de retombée de la bombe sans fonctionnement, établir un périmètre de sécurité, attendre 30 minutes et arroser la bombe d'eau, attendre 30 minutes avant de la ramasser.

Il est vraiment important de respecter la mise en oeuvre des mortiers, des dysfonctionnements et des erreurs de manipulation ont déjà été à l'origine de plusieurs morts dont 2 en Alsace en janvier 2013 !

 

 

EN CAS D'ACCIDENT CORPOREL

Main

Cette mutilation a été causée par un artifice !

Si un artifice est mal employé, ou si il a un dysfonctionnement, ça peut provoquer de très graves blessures, voir la mort.

Si un artifice vous explose dans la main ou dans la main d'une personne proche de vous, il faut réagir sans plus tarder ! 

Si les doigts ou la main sont arrachés, APPELER IMMEDIATEMENT LE 18 OU LE 15 ! Ne pas raccrocher avant que l'opérateur ne le dise !

Ensuite, il faut ramasser les membres arrachés et les envelopper dans un linge propre, poser ce linge sur une poche de glace. Si la plaie saigne modérément, poser un linge propre et comprimer la plaie, si la plaie saigne abondamment, poser un garrot au poignet !

 

Visage

Cette mutilation a été causée par un artifice !

Si l'explosion d'un artifice cause des blessures à la tête, APPELER IMMEDIATEMENT LE 18 OU LE 15 ! Ne pas raccrocher avant que l'opérateur ne le dise !

Ensuite, il faut comprimer les plaies avec un linge propre, ne jamais poser un garrot autour du cou, comme cela a été déjà vu par le passé !

 

 

EN CAS D'INCENDIE

Incendie

Cet incendie a été causé par une fusée le 1er janvier 2009 à Strasbourg !

Dans le cas où un artifice provoquerait un incendie, il est impératif de réagir au plus vite, pour éviter des morts !

Si un bâtiment prend feu, APPELER IMMEDIATEMENT LE 18 ! Ne pas raccrocher avant que l'opérateur ne le dise !

Ne pas rentrer dans l'immeuble si la fumée se répand, elle peut vous tuer. Avertir les habitants de l'immeuble par la sonnette et leur dire de se réfugier sur le balcon ou dans une pièce avec fenêtre et mettre un ligne humide en bas de la porte.

Si la fumée n'est pas encore trop présente, faire sortir les habitants sans prendre de risque inutiles. Eventuellement, essayer de combattre le feu avec des moyens appropriés (extincteurs...).

Incendie

Résultat d'une fusée le 1er janvier 2009 à Strasbourg !

 

 

POUR BIEN DONNER L'ALERTE AU 18 OU

AU 15

 

Les renseignements que vous devez fournir, en indiquant de façon précise

Le lieu de l'accident : commune, rue, numéro, étage, précisions éventuellement

La nature de l'accident :  feu, explosion, accident de la route, malaise, noyade, chute, inondation

Le nombre des victimes : leur état apparent et les signes de gravité

La présence de danger spécifique : produits chimiques, lignes électrique rompus, difficulté d'accès, etc.

NE RACCROCHEZ QUE QUAND L'OPERATEUR VOUS LE DEMANDE !

 

 

CAMPAGNE OFFICIELLE DE PREVENTION

L'affiche officielle

Affiche

 

Le dépliant officiel

dépliant

 

dépliant

 

 

Vous souhaitez poursuivre le débat sur les artifices, vous pouvez le faire en laissant un commentaire, ou sur notre forum !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau