Espace membre

Rester connecté Mot de passe perdu ? | Créer un compte
 

 

 

logo-alsace.jpg

 

La Montagne Verte et les risques majeurs

La Montagne Verte est concernée directement et indirectement par certains risques majeurs naturels et technologiques.
Au total, elle est confrontée à 3 risques naturels et 3 risques technologiques.

 

Les risques naturels 

1. Risque d'inondation

Le quartier entier de la Montagne Verte est situé en zone inondable. Mais les inondations se font moins fréquentes aujourd'hui.

Comme indiqué sur la carte ci-dessous, le risque d'inondation est présent de 3 manières différentes sur l'ensemble du territoire du quartier.

En bleu : inondation par remontée de nappe phréatique
En violet : inondation par débordement
En rouge : inondation par submersion 

 

Risque inondation

La Montagne Verte a connue par le passé de sérieuses inondations et à l'heure actuelle, lors de gros orages, certains endroits de la Montagne Verte se retrouvent brusquement inondés. Mais le phénomène est en régression.

 

Les réflexes qui sauvent :

Dès l’annonce de la montée des eaux :

• A la maison :

- bouchez toutes les ouvertures basses

- coupez le gaz et l’électricité

- montez à l’étage, si possible en vous munissant d’eau potable et de nourriture

- montez les documents utiles et objets précieux

- soyez prêt à évacuer votre maison si nécessaire.

• A l’extérieur :

- ne traversez pas une zone inondée ni en voiture, ni à pied : les obstacles ne sont pas visibles !

Rappelez-vous :

• Ne cherchez pas vos enfants, l’école s’en occupe.

• Ecoutez la radio locale pour connaître les consignes à suivre.

• Ne téléphonez pas afin de libérer les lignes pour les secours.

 Après la crue :

• aérer et nettoyer les pièces, désinfecter si nécessaires à l’eau de javel

• ne rétablir le courant électrique que si l’installation est sèche

• chauffer dès que possible

 

2. Risque sismique

La région Alsace est une région exposée à un fort risque sismique, en particulier le sud de l'Alsace.

La ville entière de Strasbourg et donc par conséquent la Montagne Verte est classée en zone de sismicité 3 dite "sismicité modérée" (cette échelle comprend 5 niveaux allant de 1 à 5, le niveau 5 ne concernant que Saint-Martin, la Guadeloupe et la Martinique).

En Alsace les séismes sont principalement dûs aux mouvements des plaques adriatiques et européennes, provoquant ainsi une compression de toute la vallée du Rhin.

La Montagne Verte a connue par le passé de nombreux tremblements de terre mais sans dégâts importants, elle connait encore de temps à autres (comme toute l'Alsace) quelques tremblements de terre mais de faible magnitude (entre 2 et 5 sur l'échelle ouverte de Richter).

 

Les réflexes qui sauvent :

Au moment de la secousse :

• A l’intérieur :

− abritez-vous sous une table solide ou à l’angle d’un mur porteur.

− éloignez-vous des fenêtres

− ne fuyez pas pendant la secousse, les chutes d’objets sont dangereuses !

• Dans la rue :

− dans une rue large, gagnez le milieu de la chaussée ;

− éloignez- vous des constructions ; à défaut abritez-vous sous un porche ;

− éloignez-vous des câbles électriques.

• En voiture :

− restez dans le véhicule loin de tout ce qui risque de tomber, arrêtez-vous (jamais sur un pont

ou près de constructions).

Après la secousse :

• A l’intérieur :

− méfiez-vous des répliques, d’autres secousses pouvant survenir ;

− fermez les robinets d’arrivée de gaz et d’eau ;

− coupez l’électricité, ne téléphonez pas ;

− éteigniez les sources de chaleur ;

− ne fumez pas ;

− évacuez le bâtiment par les escaliers, ne prenez l’ascenseur.

• A l’extérieur :

− dirigez-vous vers un endroit dégagé ;

− en cas d’ensevelissement, manifestez-vous en faisant du bruit.

Rappelez-vous :

• L’école s’occupe de vos enfants.

• Ecoutez la radio locale pour connaître les consignes à suivre.

• Ne téléphonez pas afin de libérer les lignes pour les secours.

 

3. Risque de mouvement de terrain

Strasbourg (donc la Montagne Verte) est également concerné par le risque de mouvement de terrain, en particulier, l'effondrement de cavités souterraines naturelles ou artificielles telles que d’anciens travaux miniers ainsi que d’ouvrages souterrains de stockage, d’abri et de refuge, ou de défense militaire ...

Dans les faits, les mouvements de terrain à la Montagne Verte sont très rares.

En jaune :  cavité souterraine
En vert : mouvement de surface 

 

mouvement de terrain

 

Les réflexes qui sauvent :

En cas d’éboulement, de chutes de pierres, de glissement de terrain ou d’effondrement

• Avant :

− Informez-vous des risques encourus et des consignes de sauvegarde.

• Pendant :

− fuyez latéralement ;

− gagnez au plus vite les hauteurs les plus proches ;

− ne revenez pas sur vos pas ;

− n’entrez pas dans un bâtiment endommagé.

• Après :

− évaluez les dégâts et les dangers ;

− informez les autorités ;

− mettez-vous à disposition des secours.

 

Les risques technologiques

1. Risque Seveso ou risque industriel

La seule ville de Strasbourg compte 7 établissements classés Seveso ll, la CUS en compte 10, au total il y a 21 établissements Seveso dans le Bas-Rhin.

Le quartier de la Montagne Verte n'est pas directement concerné par ce risque, puisqu'elle se trouve hors du champ de dommages immédiats en cas d'explosion (les sites à risques se trouvant à la Robertsau et à la Meinau). Mais le risque reste présent en cas de vents.

Le Port aux Pétroles représente un danger important avec notamment des sites de stockage de la raffinerie de Reichstett, ou encore des industries chimiques et pétrochimiques.

Strasbourg n'a encore jamais connu d'accident industriel majeur.

 

Les réflexes qui sauvent :

Si vous entendez le signal de la sirène :

• Rejoignez immédiatement un local clos (un véhicule n’est pas une bonne protection) ;

• Fermez les portes et les fenêtres et bouchez toutes les arrivées d’air ;

• Arrêtez la ventilation, la climatisation ou le chauffage ;

• Eloignez-vous des vitres : la meilleure protection est une pièce sans fenêtre possédant une

arrivée d’eau ;

• Ne fumez pas.

En cas de risque d’incendie :

• Evacuez les environs de l’établissement et ne cherchez pas à vous en approcher.

En cas de risque toxique :

Procédez au confinement :

• Enfermez-vous dans un local clos, sans fenêtre si possible ;

• Calfeutrez les ouvertures ;

• Réduisez le chauffage ou la ventilation.

Les services de secours confirmeront et détailleront ces consignes dans les plus brefs délais.

Les contre-mesures pourront aller jusqu’à l’évacuation des zones menacées.

Rappelez-vous :

• Ne cherchez pas vos enfants, l’école s’en occupe ;

• Ecoutez la radio pour connaître les consignes à suivre ;

• Ne téléphonez pas afin de libérer les lignes pour les secours ;

• Le signal de fin d’alerte : signal continu non modulé durant 30 secondes.

 

 

2. Risque nucléaire

La ville de Strasbourg pourrait être touchée directement par un accident nucléaire survenant dans l'un des 16 sites nucléaires proches de l'agglomération strasbourgoise. Un accident majeur aurait des conséquences immédiates sur un rayon de 300 +/- 50 km.

Strasbourg pourrait être touchée par 5 centrales françaises, 6 centrales allemandes, 4 centrales suisses et 1 centrale belge. Mais selon les autorités, Strasbourg ne court que très peu de risque en cas d'explosion.

Si des incidents mineurs surviennent régulièrement dans les centrales nucléaires, les accidents majeurs (de niveau 7 sur une échelle de 7) sont très rares (Tchernobyl en 1986 et Fukushima en 2011).

 

Les cercles représentent les aires de conséquences immédiates en cas d'accident nucléaire majeur.

Centrales nucléaires

 

Les réflexes qui sauvent :

Si la sirène a retentit

La mise à l'abri :

* si vous êtes dehors, entrez dans le bâtiment le plus proche ;

* si vous êtes en voiture, arrêtez-vous et réfugiez-vous dans le bâtiment le plus proche. Ne tentez pas de fuir avec votre voiture. Vous risqueriez une exposition au danger et vous gêneriez la circulation des véhicules de secours;

* si vous êtes à l'intérieur (au travail, chez vous... ), restez-y et enfermez-vous. Ne tentez pas d'aller chercher vos enfants à l'école, ceux-ci seront pris en charge par les enseignants. Ne tentez pas de rejoindre vos proches, vous seriez fortement exposé au danger de la radioactivité en sortant dehors.

Rentrez vos animaux domestiques dans votre habitation. Pour le bétail, laissez-le dehors et attendez les instructions complémentaires des pouvoirs publics.

Une fois à l'abri, écoutez la radio (en particulier Radio France - France Inter) et suivez l'ensemble des instructions diffusées par l'autorité préfectorale.

N'utilisez pas le téléphone afin de ne pas encombrer le réseau.

Ne consommez pas les produits de votre jardin sans l'approbation des autorités. Utilisez vos provisions et restez enfermés chez vous jusqu'à la fin de l'alerte.

Vous pouvez néanmoins consommer l'eau du robinet, sauf si des informations contraires sont données par les pouvoirs publics.

Vous devez prendre les comprimés d'iode seulement lorsque le préfet en donne l'ordre.*

* : Les riverains des centrales nucléaires (dans un rayon de 10 km autour de la centrale) ont les comprimés d'iode chez eux, les habitants d'un département ou une centrale nucléaire est implantée recevront les comprimés d'iode en cas d'accident sur ordre du préfet, dans les départements ou aucune centrale nucléaire n'est implantée, il n'y a pas de comprimés d'iode pour la population.

L'évacuation :

L'évacuation est décidée par le préfet en cas de rejets radioactifs importants, l'alerte est donnée ainsi que les consigne a appliquer.

 

 

3. Risque Transport de Matières Dangereuses (TMD)

De nombreux véhicules affectés au transport de matières dangereuses sillonnent les rue de Strasbourg chaque jour, mais pas seulement des camions, le transports des ces matières dangereuses s'effectue également par voie ferrée, par les voies navigables, mais aussi par gazoduc et pipeline.

On entend par matière dangereuse une matière qui peut être inflammable, toxique, explosive, corrosive ou radioactive.

Tous ces risques naturels et technologiques sont évidements connus et font l'objet d'une surveillance de la part des autorités, des plans d'urgences étant prévus et régulièrement testés pour coordonner l'action des secours en cas de catastrophe.

Tmd

 

Si vous êtes témoin d’un accident de T.M.D :

• Prévenez les secours au 18 pour les pompiers ou au 17 pour la police/gendarmerie en signalant l’étiquetage

du véhicule concerné (existence ou non d’un panneau orange avec ou sans numéro, de la ou des

plaques-étiquettes danger) ;

• Indiquez précisément le lieu et la nature de l’accident, le nombre approximatif de victimes et le

type de dégâts matériels ;

• Restez à distance ;

• Ne touchez pas aux blessés sauf si le feu se déclare ;

• Ne fumez pas ;

• Ecoutez les radios locales ;

• Ne téléphonez pas afin de ne pas bloquer les standards des services de secours.

 

LA SIRENE D'ALERTE

En cas de danger grave et imminent, les autorités peuvent déclencher la sirène d'alerte. La sirène d'alerte est essayée chaque 1er mercredi du mois à 12h00 et 12h10, pour l'essai il s'agit d'une version legèrement différente pour ne pas la confondre avec la sirène réelle.

Les exploitants de sites industriels à risques (nucléaire, établissement SEVESO…) disposent de leur propre système d'alerte qu'ils peuvent être amenés à déclencher en situation d'extrême urgence.
Lorsqu’une sirène d’alerte retentit, il faut se mettre à l’abri, de préférence dans un local clos et s’informer sur la situation en écoutant la radio ou en regardant la télévision (pour la radio : France Inter, France Bleu, pour la télévision : France 3, pour la radio et la télévision : Réseau France outre-mer). 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau