Espace membre

Rester connecté Mot de passe perdu ? | Créer un compte
 

 

 

logo-alsace.jpg

 

News en direct de Strasbourg (et Grand Strasbourg)

MANIF POUR LA DEFENSE DES RETRAITES : 25 000 MANIFESTANTS

De mémoire, il faut remonter à mai 68 pour voir autant de manifestants à Strasbourg.

Lors de la manifestation du 7 septembre pour la défense des retraites, tout le monde était appelé à descendre dans les rues, secteur privé comme public, toutes professions confondues. Le cortège strasbourgeois long de plusieurs kilomètres a du partir en avance sur l'heure prévue, sur ordre des policiers pour canaliser l'affluence de manifestants de plus en plus forte.

Le cortège a contraint la CTS a interrompre plusieurs lignes de bus et trams, réseau déjà perturbé par la grève des conducteurs.

Cette manifestation a rassemblée 7 400 personnes selon la police et 25 000 selon les organisateurs.

 

DERBY ALSACIEN : VICTOIRE DE STRASBOURG

Le RC Strasbourg recevait les SR Colmar le 11 septembre pour le compte de la 6e journée de National.

Dans un stade de la Meinau où 13 000 personnes s'étaient pressées, Strasbourg s'est imposé 2 à 0, marquant les 2 buts durant les 45 premières minutes de jeu. Le RCS obtient ainsi sa première victoire de la saison.

 

GENDARMERIE MOBILE : L'ESCADRON DE STRASBOURG DISSOUT

L'escadron 21/7 de gendarmerie mobile basé à Strasbourg a été dissout le 1er août 2010. Cet escadron était composé de 120 gardes mobiles qui ont été réaffectés aux 4 coins de la France. Une dissolution qui passe mal vu le contexte, Strasbourg étant une ville particulièrement sensible, sachant que la gendarmerie mobile a pour fonction principale le maintien ou le rétablissement de l'ordre public.

 

FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE

Il est inutile d’espérer une issue de secours ou un endroit dans lequel s’abriter ; la mort finit toujours par rattraper les vivants. Elle peut intervenir après une longue vie sous une couette bien chaude, mais elle peut aussi faire un petit coucou au détour d’une rue. C’est ce qui s’est passé dans les rues de Strasbourg : la mort a frappé pas loin de mille de personnes. Et elle a littéralement rattrapé les vivants…

Pour la 3e édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (qui aura lieue du 14 au 19 septembre), l’association Les Films du Spectre a organisé une deuxième Zombie Walk. Après celle de 2009 qui a connu un succès inattendu selon Daniel Cohen (l’organisateur), l’édition 2010 s’est révélée un peu plus délirante : une vingtaine de maquilleurs et maquilleuses de l’école Candice Mack sont venues charcuter les gens dans la bonne humeur, un petit orchestre d’azimutés échappés de l’enfer a pris soin de nous bercer avec des musiques démoniaques. Au total, près de 1 000 personnes se sont faites maquillées et ont défilées ainsi dans les rues de Strasbourg.

 

UNIVERSITE DE STRASBOURG : FORMATION POUR LES IMAMS EN VUE

L'Université De Strasbourg espère ouvrir une formation pour les imams à la rentrée 2011.

Après l'Institut catholique de Paris, c'est au tour de l'université de Strasbourg de s'intéresser à l'insertion des imams dans la République. Soutenue par les pouvoirs publics, la faculté compte ouvrir en septembre 2011 un diplôme universitaire de formation des cadres religieux musulmans. Au programme : présentation des institutions politiques françaises, droit des religions, cours sur les libertés publiques... L'université - située en Alsace, où la loi de 1905 ne s'applique pas, en vertu du concordat napoléonien - a déjà mis en place en 2008 un master en islamologie. La direction est en contact avec la très réputée université égyptienne Al-Azhar, au Caire, qui pourrait détacher certains de ses enseignants. A terme, l'université souhaite créer une école d'études islamiques, qui comporterait, en sus, un module sur la finance "halal".

L'Université de Strasbourg est la plus grande université de France en terme de nombre d'étudiants puisqu'ils sont plus de 42 000.

 

VITESSE ABAISSEE SUR LA RN4

Depuis le 15 septembre, la vitesse a été abaissée sur la RN4 entre le tunnel de l'Etoile et l'A35. Elle est désormais limitée à 70 km/h contre 90 auparavant.
Cette nouvelle mesure s'inscrit dans le cadre de la requalification de la RN4 dans sa portion urbaine, dès le 26 novembre, la route du Rhin (RN4) sera interdite aux poids-lourds de plus de 7,5 tonnes et aux camions de transports de matières dangereuses (pour les véhicules en transit, la desserte de la zone n'étant pas concernée par cette interdiction), ces véhicules devront alors emprunter la liaison interports en cours de réalisation. La partie sud de cette liaison est opérationnelle depuis le 3 septembre 2010, la partie nord devrait être ouverte en 2012.

 

BEBE TUE PAR UN SCOOTER A LA MEINAU : CONDAMNATION

Un scooter avait percuté une poussette le 29 mai dernier dans le quartier de la Meinau à Strasbourg. Un bébé de 10 mois avait été projeté, malgré les sangles qui le tenaient dans la poussette, à une dizaine de mètres du point d’impact. Le conducteur du 500 cm3 roulait à 80km/h dans une zone résidentielle où la vitesse était limitée à 30 km/h.

Le jeune homme de 24 ans a été condamné le 15 septembre par le tribunal correctionnel de Strasbourg à huit mois de prison ferme pour «homicide involontaire par conducteur d'un véhicule terrestre à moteur et violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence». Son permis de conduire a également été annulé pour deux ans.

 

L'HOTEL IBIS EN COURS DE DESTRUCTION

L'hotêl Ibis du Port-du-Rhin qui avait brûlé le 4 avril 2009 lors du sommet de l'OTAN est en cours de destruction. Les travaux ont commencé le 16 septembre au matin et dureront plusieurs jours, c'est une "croqueuse" de la société GCM Démolition qui se charge de la démolition du bâtiment. Le fronton du bâtiment en grès rose avec la date de construction a été conservé.
Rappelons que cet hôtel, selon la version officielle a été incendié par des activiste du black bloc qui s'était formé à Strasbourg, mais il semblerait bien que ce soit la police qui y ai mis accidentellement le feu avec une grenade lacrymogène tirée depuis un hélicoptère. 

De l'ancien poste-frontière, il ne reste plus rien du tout, les 2 niveaux inférieurs restants ont été aussi rasés. C'est le quartier tout entier du Port-du-Rhin qui est en travaux, une refonte complète de cet espace pour désenclaver ce quartier et le transformer en quartier européen.

 

LE VELO EN LIBRE SERVICE EST ARRIVE

Pionnière en matière de mobilité durable et de déplacements doux, la Communauté urbaine de Strasbourg invente un nouveau service pour tous : Vélhop, le vélo partagé. Pratique, écologique et économique, Vélhop est parfaitement adapté à l'agglomération strasbourgeoise. Profitez d'un vélo performant, sécurisé et entretenu, quand vous voulez. Vélhop vous offre une palette complète de location de vélo selon vos besoins. Et hop, un Vélhop !

Pour moins d'ennuis mécaniques, la transmission des Vélhop s'effectue par cardan au lieu d'une chaîne, ce qui évite de mettre les mains dans le cambouis. Pour plus de sécurité contre le vol, chaque Vélhop est équipé d'une puce GPS.

Ce nouveau service est géré par la CTS, si vous possédez un abonnement CTS vous aurez le droit à des tarifs préférentiels pour le Vélhop.

Le Vélhop est mis en service le jeudi 23 septembre.

Plus d'infos sur le site dédié.

 

MANIF POUR LES RETRAITES

Environ 25 000 personnes (selon les syndicats) ont défilées dans les rues de Strasbourg (contre 7 700 pour la police) pour la défense des retraites, un chiffre comparable à celui du 7 septembre.

 

LE CIMETIERE SUD A ETE PROFANE

Une trentaine de stèles musulmanes ont été vandalisées dans la nuit du 23 au 24 septembre au cimetière de Strasbourg-Sud, à la Meinau. Une croix gammée aurait également été tracée dans le cimetière. L'accès au cimetière est interdit par la police. Le maire de Strasbourg, Roland Ries, est arrivé sur place le 24 septembre vers 11h.

 

RALLYE D'ALSACE : CEREMONIE D'OUVERTURE

rallye-de-france-alsace-20101.jpg

La ceremonie d'ouverture du Rallye de France - Alsace s'est tenue le jeudi 30 septembre place Kleber à Strasbourg. Plusieurs milliers de personnes s'étaient rassemblées principalement pour apercevoir Sébastien Loeb, sextuple champion du monde originaire d'Alsace. Il peut obtenir son 7e titre mondial sur ses terres en Alsace, ce qui serait pour lui le plus beau titre de sa carrière.

 

RALLYE D'ALSACE : JOURNEE 1

A l'issue de la première journée du rallye d'Alsace, Sébastien Loeb est en tête du classement avec 22,7 secondes d'avance sur Dani Sordo et 25,6 secondes d'avance sur Sébastien Ogier, tout deux présents chez Citroën. Sébastien Loeb a remporté les spéciales 1, 2, 3, 4 et 6 sur les 8 disputées lors de la première journée de ce rallye.

 

RALLYE D'ALSACE : JOURNEE 2

Sébastien Loeb creuse l'écart à l'issue de la seconde journée du rallye d'Alsace. Il devance de 42,8 secondes Dani Sordo et compte 1 minute et 14,2 secondes d'avance sur Petter Solberg. Sébastien Ogier a du abandonner sur casse mécanique. Sébastien Loeb qui a remporté lors de cette deuxième journée les spéciales 9 et 11 prend une sérieuse option sur la victoire et donc sur le titre de champion du monde.

 

RALLYE D'ALSACE : JOURNEE 3 : SEBASTIEN LOEB CHAMPION

Sébastien Loeb s'est imposé à l'issue de la 3e journée du rallye d'Alsace. Il n'a remporté aucune spéciale lors de cette dernière journée, la spéciale 19 à Bitche a été annulée en raison de la présence de plus de 50 000 spectateurs, trop nombreux pour laisser l'épreuve se dérouler en toute sécurité.

Sebastien Loeb a été triomphalement accueilli lors des spéciales 17 et 20 qui se déroulaient à Haguenau, sa ville natale, s'est au terme de la dernière spéciale à Haguenau qu'il a remporté le rallye d'Alsace et par conséquent sacré champion du monde pour la 7e fois consécutive. Au classement général, Sebastien Loeb devance Dani Sordo de 35,7 secondes et Petter Solberg de 1 minute et 16,8 secondes. Lors de ce rallye, le titre de champion du monde constructeurs est revenu à Citroën.

A Haguenau, sur la route du retour vers Strasbourg, Séverine (la femme de Sébastien) et ses amis ont fait une surprise au septuple champion du monde, provoquant les larmes de Sébastien, il versera également quelques larmes lors du podium au parlement européen à Strasbourg

Sébastien Loeb et Daniel Elena à l'hôtel de ville de Haguenau.

loeb.jpg

 

Sébastien Loeb et Daniel Elena au Parlement Européen de Strasbourg.

Loeb-champion.jpg

 

Loeb-podium.jpg

 

L'enfant du pays s'est brillamment imposé sur ses terres pour le plus grand bonheur des alsaciens, à l'heure actuelle, c'est la fête partout en Alsace, de Saint-Louis à Wissembourg en passant par Colmar, Strasbourg et Mulhouse.

Petites déclarations de Loeb au sujet de ce titre mondial : "Mon premier titre mondial restera sans doute le plus beau à mes yeux, mais celui-ci gardera une place particulière dans mon coeur", "J'ai été très heureux d'apporter du bonheur à tous ces gens au bord de la route".

Tous les pilotes sont formels, il n'y a jamais eu autant de spectateurs qu'en Alsace, plusieurs centaines de milliers de personnes ont assistées aux 3 jours du rallye.

Malgré son palmarès, Sébastien Loeb est resté très simple et très accessible, ce qui contribue outre son savoir-faire à faire de lui une légende vivante.

La date du 3 octobre 2010 restera à jamais gravée dans les mémoires alsaciennes !

 

UN CORAN BRULE A STRASBOURG

Un Bischheimois a été filmé en train de brûler un Coran et l'éteignant en urinant dessus. La vidéo est en ligne sur internet. Toute la communauté musulmane de Strasbourg est sous le choc et dénonce vivement cet acte inadmissible. L'homme en question a été entendu par la police dans les locaux de la sûreté départementale de Strasbourg. L'homme qui apparait a visage découvert sur la vidéo précise son identité, il explique avoir agi au nom de la liberté d'action, expliquant qu'en France on a le droit de brûler un livre que ce soit Winnie l'Ourson ou le Coran.

Une plainte va être déposée pour incitation à la haine raciale.

La multiplication des actes racistes et islamophobes à Strasbourg est très inquiétant et est inacceptable a affirmé Roland Ries en réagissant aux tags néo-nazis inscrits sur la maison de Professeur Nisand ce week-end, portant à 13 actes xenophobes et racistes depuis le 1er janvier dans l'agglomération strasbourgeoise.

 

CORAN BRULE : L'HOMME DEVANT LE TRIBUNAL

Le Bischheimois de 30 ans qui avait brûlé un Coran a été remis en liberté à la fin de sa garde à vue. Le parquet a indiqué que l'homme en question comparaitra devant le tribunal correctionnel de Strasbourg très prochainement pour "provocation et incitation à la haine raciale". Il encourt une peine d'emprisonnement de 5 ans.

 

SUICIDE A LA PRISON DE L'ELSAU

Un détenu de 17 ans incarcéré au quartier des mineurs de la maison d'arrêt de Strasbourg-Elsau a été retrouvé pendu dans sa cellule (ou il était seul) le soir du 9 octobre. L'adolescent était en détention provisoire depuis mai 2010 dans l'attente de sa comparution pour le viol et le meurtre d'un quinquagénaire.

 

HAGUENAU : LA MOSQUEE INCENDIEE

La mosquée d'Haguenau a été victime d'un incendie volontaire dans la nuit du 17 au 18 octobre. Deux poubelles ont été placées devant les portes de la mosquée puis ont été enflammées, les portes et le hall de la mosquée ont été détruits par l'incendie, l'intervention rapide des pompiers a permis de limiter les dégâts. Une enquête est en cours.

 

FERMETURE DEFINITIVE DE LA RAFFINERIE DE REICHSTETT

Petroplus Holding AG, la firme propriétaire de la raffinerie de Reichstett a décider de fermer définitivement la raffinerie, en raison du manque de repreneur du site et de la situation pétrolière actuelle en France, Petroplus ne peut plus s'engager financièrement sur le site. Au total, 253 emplois seront supprimés directement, avec les sous-traitants, cela représente un millier d'emplois détruits.

Petroplus conserve uniquement le dépôt de la raffinerie situé au Port aux Pétroles de Strasbourg qui a besoin d'une quinzaine de personnes pour fonctionner.

 

MANIF DES LYCEENS A STRASBOURG : VIOLENTS AFFRONTEMENTS

Environ 700 lycéens et étudiants ont manifesté le 21 octobre à Strasbourg contre la réforme des retraites, de violents affrontements ont éclatés avec les forces de l'ordre.

Les manifestants ont tenté d'investir le centre commercial des Halles, l'Aubette et la gare de Strasbourg, sans succès, repoussé à chaque reprise par les policiers, les grilles anti-émeute ont été déployées à la verrière de la gare. La police a dû procéder à des tirs de grenades lacrymogène, causant plusieurs malaises, les victimes ont été prises en charge par les pompiers qui ont subit des jets de pierre.

Une arrestation a eu lieu lors de ces affrontements.

Depuis le début des manifestations contre la réforme des retraites, c'est la première fois que des incidents éclatent.

 

MANIF DES LYCEENS A STRASBOURG : INCIDENTS

Environ 500 lycéens et étudiants sont retournés dans les rues de Strasbourg le 22 octobre. De nouveaux incidents ont éclatés pour la seconde journée consécutive. Si la tension était palpable, rien à voir avec les violents affrontements de la veille. Pour cette seconde journée, la police a de nouveau fait usage de grenades lacrymogène.

 

TRAIN DE DECHETS NUCLEAIRES : DES ECHAUFFOUREES A HOENHEIM

Le train transportant 123 tonnes de déchets nucléaires de La Hague (France) vers Gorleben (Allemagne) est passé par l'Alsace, notamment par Saverne, la gare de triage d'Hausbergen, Strasbourg pour se rendre à Kehl (Allemagne) et continuer son voyage.
Le pont ferroviaire reliant Strasbourg à Kehl était très surveillé puisque le GIPN en assurait la garde, épaulé par une vedette de la police stationnée sous le pont. 

Des échauffourées ont éclatées vers 11h30 à Hoenheim entre les manifestants anti-nucléaire et les forces de l'ordre. Le train devait initialement passé par Hoenheim et Lauterbourg.

 

TRAIN RADIOACTIF : POLEMIQUE A STRASBOURG

Le passage du train le plus radioactif de l'histoire du monde (123 tonnes de déchets radioactifs) fait polémique à Strasbourg puisqu'il est passé au coeur de la ville. Parti de la gare de triage de Strasbourg-Hausbergen ou il a changé de motrices, il est passé en gare de Strasbourg puis à la frontière des quartiers de la Meinau, du Neuhof et du Neudorf ou il est sorti de France direction Kehl par le quartier du Port-du-Rhin.

 

MENACES CONTRE UNE MOSQUEE DE STRASBOURG

Une lettre de menaces et contenant une poudre suspecte est parvenue le 12 novembre à la mosquée Eyyub Sultan située dans le quartier de la Meinau à Strasbourg.

La mosquée a été évacuée, de nombreux pompiers, policiers et ambulanciers se sont déplacés, 6 personnes ont été confinés dans la mosquée (dont 2 policiers) pour avoir été en contact avec la poudre suspecte. Elle sont passées par la douche de décontamination.

Finalement la poudre suspecte était inoffensive. L'enveloppe contenait également 2 pages : l'une était une page du Coran en partie calcinée, l'autre tapée à l’ordinateur, portait la mention "Quittez notre sol tant que vous pouvez. A choisir, la valise ou le cercueil" signée "Mouvement pour la libération européenne".

 

UN MINARET POUR LA MOSQUEE

Le conseil municipal de la ville de Strasbourg a approuvé la construction d'un minaret pour la grande mosquée de Strasbourg. Cette décision a été prise le 6 décembre, le minaret pourra avoir une hauteur maximale de 30m. Saïd Aalla, président de l'association Grande Mosquée de Strasbourg a assuré qu'ils resteront dans les contraintes réglementaires.

 

STRASBOURG : LA SIRENE D'ALERTE SE DECLENCHE

La sirène d'alerte (du Réseau National d'Alerte) implantée sur le toit du centre Halles s'est déclenché à plusieurs reprises le 12 décembre. Une première fois à 6h00 ou elle a retentit 2 fois, une seconde fois quelques minutes plus tard et elle s'est redéclenchée aux environ de 13h00 pour être interrompue par les services techniques à 15h55.

De nombreux strasbourgeois ont appelés les pompiers.

Se déclenchement inopiné a un précédent : le 17 avril 2009, la sirène s'était déclenchée de manière continue dans le quartier du Neudorf à 11h17 avant d'être interrompue à 12h50.

 

AFFAIRE DU CORAN BRULE : LE VERDICT ATTENDU POUR LE 10 JANVIER

L'homme de 30 ans qui avait brûlé un Coran début octobre à Bischheim a été jugé le 13 décembre pour "provocation et incitation à la haine raciale", il encourt une peine de prison de 5 ans.
Le représentant du parquet a requis à son encontre huit mois d'emprisonnement avec sursis. Estimant qu'aucune infraction pénale n'a été commise par son client, Me Renaud Bettcher a plaidé la relaxe.
Le verdict a été mis en délibéré et sera prononcé le 10 janvier 2011.

 

GIPN DE STRASBOURG : 2 PRISES D'OTAGES EN 2 JOURS

Le GIPN de Strasbourg (Groupe d'Intervention de la Police Nationale) a traité avec succès 2 prises d'otage en 2 jours consécutifs.

La première a eu lieu le lundi 13 décembre dans une école maternelle de Besançon où un jeune homme de 17 ans armé de 2 sabres a pris en otage 21 enfants, leur institutrice et 2 assistantes maternelles. Le jeune homme laissera sortir 16 enfants et les 2 assistantes maternelles, le GIPN a ensuite donné l'assaut libérant les 5 enfants restant et l'institutrice et neutralisant le jeune homme par un tir de Taser.

La seconde a eu lieu le mardi 14 décembre dans un foyer de réinsertion sociale de Mulhouse où un jeune homme de 21 ans armé d'une arme à balle en caoutchouc (type gom-cogne) a pris 2 travailleurs sociaux en otage. Les négociateurs du GIPN ont obtenu la reddition du jeune homme, il a finalement laissé sortir ses 2 otages, l'équipe du GIPN a pu alors maitriser le jeune homme sans emploi de la force.

Le GIPN de Strasbourg est composé de 20 hommes qui interviennent sur des prises d’otages, des retranchements de malfaiteurs ou de forcenés, des mutinerie dans les prisons, des actes de terrorisme ou de grand banditisme, l’interpellation d’un individu armé et particulièrement dangereux, la sécurisation des procès à hauts risques, l’extraction, l’escorte et la présentation d’un détenu particulièrement dangereux, l'apaisement des tensions dans les quartiers "sensibles".
Le GIPN de Strasbourg est en charge de 10 départements : le Bas-Rhin, le Doubs, la Haute-Marne, la Haute-Saône, le Haut-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Territoire de Belfort et les Vosges. 

 

TAGS RACISTES A SCHILTIGHEIM ET OBERHAUSBERGEN

Deux nouveaux actes racistesont eu lieu dans la banlieue de Strasbourg. Cette fois, c'est le domicile de Philémon Lequeux (président de la LICRA du Bas-Rhin) qui a été pris pour cible. Dans la nuit de Noël, l'inscription "Sale juif" et une croix entourée d'un cercle (le symbole du GUD (Groupe union défense qui est une organisation d'extrême droite) on été tracés au feutre indélébile. La victime à porté plainte.
Durant la même nuit, le domicile d'un chirurgien-dentiste d'origine turque habitant Oberhausbergen a également été tagué, il a été retouvé les inscriptions "Dehors les turcs" et une croix gammée. La victime a portée plainte. 

Ces nouveaux actes racistes s'ajoutent à la longue liste des actes racistes perpétrés à Strasbourg et dans sa banlieue depuis le 1er janvier 2010 : au total 17 actes ont été recensés.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau