Espace membre

Rester connecté Mot de passe perdu ? | Créer un compte
 

 

 

logo-alsace.jpg

 

Ce qui se passe à la Montagne Verte

LES MAMANS SUR SCENE

Les enfants de l'école maternelle Erckmann-Chatrian de la Montagne Verte se sont tous retrouvés dans la salle de jeux pour assister à un spectacle peu commun : leurs mamans les ont régalés en montant sur scène pour leur montrer leurs talents.

L'école maternelle ressemble a priori à toutes les autres... C'est en y entrant que l'on constate une différence notable : les mamans n'attendent pas à l'extérieur, elles y entrent et s'y retrouvent pour parler. La directrice Christine Bossé a choisi de mettre à leur disposition un local.  "Elles se rencontrent, boivent un thé et peuvent discuter des petits problèmes du quotidien... C'est devenu un lieu d'échange très important pour nous. Les mamans s'y sentent à l'aise et cela permet aux enfants de mieux réussir à l'école, il n'y a plus de peur et un climat de confiance règne : si les mamans viennent et se sentent bien, pourquoi les petits auraient peur de l'institution ?"

C'est au cours de ces réunions que germe l'idée de proposer un spectacle aux enfants. Les mamans se lancent en janvier dans le projet, écrivent l'histoire, fabriquent les décors, cousent leurs costumes alors que les papas travaillent la bande-son... Ils n'ont pas de moyens et sont aidés par l'association "Merveilles", par les personnels de l'école qui les aident à bricoler... Au total, une quinzaine de parents se sont mobilisés pour offrir ce moment à leurs enfants.

Sur scène, les mamans sont émues alors qu'elles invitent les enfants à suivre un petit héros indien dans une aventure particulière : lui, petit peau-rouge décide de partir à la rencontre des "visages pâles" et vit de nombreuses péripéties. L'histoire ressemble beaucoup au groupe qui l'a écrite : une invitation à l'échange, à la discussion et à la tolérance. Les mamans ont réussi leur pari et ont été acclamées par un public conquis... Elles sont d'ores et déjà prêtes à renouveler l'expérience l'an prochain.

(source : DNA)

 

FEU DE BROUSSAILLES

Les sapeurs-pompiers sont intervenus dimanche 21 juin vers 13h20 à la Montagne Verte pour un feu de broussailles. L'incendie qui a occasionné beaucoup de fumée à pris rue de l'Elmerforst, entre les voies du tram et l'Ill.

(source : DNA)

 

DEGRADATIONS, OUTRAGES ET MORSURE : SUITE

Tout est parti d'un incident finalement assez banal pour qui fréquente régulièrement l'agglomération strasbourgeoise. Un bus de la ligne 15 circule route de Schirmeck, en direction de Lingolsheim. Il double avec difficulté le vélo qui roule au beau milieu du couloir réservé, puis s'arrête à la station « Nid de Cigognes » pour prendre des passagers. Dans son rétroviseur, le chauffeur voit le cycliste lui faire un doigt d'honneur. Revenu à la hauteur du bus, ce dernier se met à taper sur la vitre. Il arrache un rétroviseur. Il brise également un feu arrière. Lorsqu'arrivent les deux agents CTS chargés de la maintenance, le trentenaire leur crache dessus et jette 2 pierres dans leur direction.

Pour expliquer son attitude, le prévenu pointe le dangereux écart du chauffeur. "Il m'a renversé sans faire exprès" indique-t-il. "Je voulais lui parler mais il a fermé sa vitre" ajoute-t-il. Interpellé par les policiers, le mis en cause est ramené au commissariat et placé en garde à vue. "Il a commencé à faire du cinéma dans les geôles" précise la vice-procureure Anne-Geneviève Thomas. Le trentenaire noue son t-shirt autour du cou, mimant des gestes de strangulation. Un fonctionnaire intervient pour le changer de cellule et lui retirer sesz chaussures. Le suspect se débat. Il mord le policier à l'avant-bras jusqu'au sang, en hurlant "maintenant tu as le sida". Le prévenu, s'il n'est pas séropositif est traité pour une hépatite C. Un "comportement vachard" qui mérite 5 mois de prison ferme, selon la représentante du parquet.

"C'est un toxicomane repenti qui a encore une personnalité vulnérable", plaide Me Jean Guibert pour la défense, sans pour autant cautionner l'attitude de son client. Ce dernier a finalement été condamné à 8 mois de prison assortis du sursis avec mise à l'épreuve (SME).

(source : DNA)

 

RENOVATION DU FOYER SAINT-ARBOGAST

Les 28 fenêtres du foyer St-Arbogast de la paroisse catholique sont actuellement changées au 8, rue des Mérovingiens à la Montagne Verte. Objectif : isoler le bâtiment pour économiser de l'énergie.

Le foyer qui date de décembre 1919, a été construit dans le même style que l'église à colombage Saint Arbogast (bâtie en 1910), sur la structure d'un... ancien manège en provenance d'une caserne ayant abrité un régiment de cavalerie.  Ce foyer, comprend une grande salle avec une scène, d'environ 400 places au total, et une autre plus petite pouvant accueillir une cinquantaine de personnes. Anciennement appelée "Maison des Oeuvres", elle abritait de multiples activités. Le foyer hébergea de 1963 à 1994 le comité carnavalesque de la Montagne Verte dont les soirées étaient fort prisées à cette époque.

Comme l'église, le foyer demande des soins constants : ainsi depuis 2002 jusqu'a fin 2008 ont été réalisées d'importantes mises aux normes (électricité, issues de secours, accès handicapés). Maintenant, c'est donc aux fenêtres d'être remplacées pour isoler le batiment devenu difficile à chauffer.

Ces travaux s'élèvent à 13 000 euros. Ils bénéficieront de subventions de la Ville de Strasbourg, du conseil général du Bas-Rhin, ainsi que d'aides spécifiques de l'Assemblée Nationale obtenue par le député Armand Jung et son suppléant Eric Elkouby.

(source : DNA)

 

MAIRIE DE QUARTIER EN GREVE

Les agents d'accueil de la mairie de quartier de la Montagne Verte ont débrayés le 24 juin de 16h à 17h. Ils revendiquent plus de moyens pour offrir un service d'accueil de qualité. Ils protestent car les récentes ouvertures des mairies de quartier de la Montagne Verte, du Port-du-Rhin et de l'Esplanade n'ont générées aucune embauche supplémentaire. La mairie de la Montagne Verte n'était pas la seule touchée : toutes les mairies de quartiers ont fermées leurs portes de 16h à 17h, le centre administratif a connu aussi un ralentissement.

(source : DNA)

 

FESTIBAL

Le 27 juin, le Festibal a animé le temps d'une soirée l'Ile Gutenberg, dans le quartier de la Montagne Verte. Cette fête populaire a réuni de nombreux curieux venus écouter de la musique tout en découvrant divers stands, des activités pétillantes et de savoureux mets exotiques. A peine arrivé, le public a été accueilli par un orgue de barbarie offrant un côté éclectique mais charmant à la rencontre. Organisé par Les bâtisseurs d'instants, cet événement culturel a permis aux associations et aux familles du quartier de se retrouver sur les bords de l'Ill. Les enfants ont pu participer à des ateliers d'écriture, d'imprimerie et de fabrication de papier situeés symboliquement sur la petite Ile Gutenberg (appelé également Ile Coléo). La fête placée sous le signe du livre, a convié Simone Gerber, Léon Daul et Gérald Pietrek, des auteurs locaux à présenter leurs ouvrages.

Plusieurs stands proposaient des plats chauds issus des cuisines d'Asie et d'Afrique ou de l'agriculture biologique. Le Festibal a continué par un concert réunissant chants yiddish, percussions africaines et jazz manouche. Au rythme des musiques bretonnes et irlandaise, un bal folk à clôt la soirée.

(source : DNA)

 

CAMPING INNONDE

Suite aux violents orages qui ont frappé l'Alsace le 3 juillet dans l'après-midi, le camping de la Montagne Verte a été innondé. Le directeur a indiqué que par chance, il n'y avait encore pas grand monde au camping. Ce camping avait déjà été innondé fin mai 2008 lors des 3 jours de violents orages qui se sont abattus sur l'Alsace.

(source : DNA)

 

ARACHNIMA A LA MONTAGNE VERTE

L'association Arachnima sera à la Montagne Verte du 25 au 30 août 2009. Elle a débuté sa tournée des quartiers sensibles de Strasbourg le 30 juin au Port-du-Rhin pour l'achevée le 30 août à la Montagne Verte. Elle sera installée Quai du Murhof. Elle propose des activités culturelles et sportives pour ceux qui n'ont pas la chance de partir en vacances. Cetta année Arachnima pose donc ses valises dans la cité du Murhof, l'année dernière elle était présente dans la cité Molkenbronn.

(source : DNA)

 

FETE DE L'EAU

Organisée de main de maître par la fédération des associations de la Montagne Verte, la 11e édition de la fête de l'eau a rassemblé le le juillet après-midi sous le soleil, des centaines de spectateurs.


Il est vrai que les rivages qui s'étirent à gauche de la passerelle de l'Illhof, théâtre de cette manifestation, offraient aux visiteurs un espace et un cadre difficilement égalables. Et comme chaque année, le président de la fédération Pascal Schlick et ses trente bénévoles ont voulu donner toute sa dimension à une fête axée sur le thème de l'eau tout en mariant fraîcheur et effort.

A travers bien sûr les joutes nautiques qui ont permis aux sociétaires du club des Dauphins d'Ostwald d'asseoir leur technique et leur puissance dans des étincelles d'eau. A travers aussi les démonstrations de sauvetage effectuées par les terre-neuves, admirables de courage et d'élégance. Et c'est la même volonté et la même créativité que l'on retrouvait dans les propos et les réalisations des bateliers d'Offendorf, des responsables de l'association de modelisme Abysse de Brumath et de ceux du service de l'eau de la CUS.

Bref, une fête totale marquée aussi par le brio du groupe breton Tan Breits. Une fête qui, commencée la veille avec de la musique et un bal populaire, s'est terminé par un superbe feu d'artifice visible à des kilomètres à la ronde.

(source : DNA)

 

RESERVES DU MUSEE HSTORIQUE A LA MONTAGNE VERTE

Un budget de 850 000 euros a été voté pour mener à bien la restructuration d'un bâtiment industriel, situé dans le quartier de la Montagne Verte à Strasbourg. Ce bâtiment abritait le centre technique du livre, désormais installé à la Médiathèque André Malraux. 2000 m² seront aménagés pour servir de réserves du Musée historique de Strasbourg.

(source : L'Alsace)

 

AUTO'TREMENT S'IMPLANTE A LA MONTAGNE VERTE

L'autopartage arrive à la Montagne Verte. Ce système de voitures en libre service pour les usages occasionels est proposé par Auto'trement qui a annoncé la création d'une station à la Montagne Verte, plus précisément chemin du Grossroethig.

(source : 20minutes)

 

CHUTE A SCOOTER : APPEL A TEMOINS

Un jeune homme agé de 20 ans a chuté de son scooter, dans la nuit du 17 au 18 juillet peu avant 3 heures alors qu'il circulait rue de Westhoffen. Il a été évacué, inconscient, vers le CHU de Hautepierre, ou il était toujours hospitalisé le 18 au soir. Le cyclomotoriste souffrirait d'une perforation du poumon et d'un grave traumatisme cranien. Ses jours ne seraient plus en danger. 

Les circonstances de sa chute ne sont pas clairement établies. Un vehicule gris de type monospace pourrait être indirectement impliqué dans l'accident. Les temoins de l'accident sont priés de contacter les services de police au n° suivant : 03 90 23 15 39.

(source : DNA)

 

VOITURE CONTRE SCOOTER

Le scooter suivait le véhicule, le 18 juillet vers 13 h 30, route de Schirmeck à Strasbourg. A hauteur du n°11, le cyclomotoriste a entrepris un dépassement. Au même moment, l'automobiliste, qui avait repéré une place de parking, a tourné à gauche et heurté le deux-roues. Légèrement blessé, le pilote de 39 ans a été transporté au CHU de Hautepierre par les sapeurs-pompiers.

(soucre : DNA)

 

DANS UNE VOITURE VOLEE

Quatre mineurs âgés de 15 à 17 ans ont été interpellés le 30 juillet en fin d'après midi Route de Schirmeck à Strasbourg. Vers 18 h 30, un policier municipal les a remarqués à bord d'une Opel Vectra qui a démarré en trombe sous son nez. Quelques minutes plus tard, la petite bande a été appréhendée par une patrouille de la BAC. Il s'agit de mineurs originaires de Belfort et placés en foyer à Strasbourg.

Les quatre adolescents, dont une fille âgée de 16 ans, ont reconnu avoir volé le véhicule le 27 juillet à un habitant de Molsheim, avec qui ils avaient passé une soirée à boire et à fumer des joints. Puis, ils lui avaient volé sa voiture pour rejoindre la capitale alsacienne.

Les jeunes ont été déférés hier au parquet de Strasbourg. Ce dernier a requis le mandat de dépôt pour les deux garçons les plus âgés, déjà défavorablement connus. Le troisième garçon, âgé de 15 ans et lui aussi connu des services de police, devrait être placé sous contrôle judiciaire. L'adolescente s'en tire avec un rappel à la loi pour recel.

(source : L'Alsace)

 

VOITURE CONTRE CYCLISTE

Une cycliste de 52 ans a été renversée par une voiture le 10 août vers 13h à l'angle des rues d'Ostwald et de Westhoffen à Strasbourg. Légèrement blessée, elle a été transportée par les pompiers au CHU de Strasbourg-Hautepierre.

(source : DNA)

 

UNE EDUCATRICE AGRESSEE

Un garçon de 15 ans et une fille de 16 ans ont été interpellés le 9 août vers 16h30 après avoir agressé une éducatrice du centre de placement immédiat, dans lequel ils étaient hébergés, rue de l'Auberge de Jeunesse à Strasbourg.

La victime était venue réprimander le jeune couple qui s'était retrouvé ensemble dans une chambre, alors qu'il n'en avait plus le droit. L'adolescente, qui refusait par ailleurs de participer à une sortie organisée, a lancé divers objets sur l'éducatrice, dont un poste radio. Elle l'a saisie par les bras et l'a poussée, l'a insultée et menacée de mort à plusieurs reprises. Le jeune homme, soutenant sa petite amie, a menacé l'éducatrice de la frapper.

A l'issue de leur garde à vue, tous deux ont été déférés le 10 août devant le parquet des mineurs.

(source : DNA)

 

UN AGENT DE LA CTS MENACE DE MORT

Un homme de 49 ans a été interpellé le 14 août à 15h45, Route de Schirmeck. Il a menacé de mort un agent de la CTS suite au retard d'un bus de la compagnie. L'homme n'en était pas à sa première provocation, il sera jugé le 17 août en comparution immédiate.

(source : DNA)

 

IL FONCE SUR LES POLICIERS

Un jeune homme de 19 ans qui circulait sans casque sur son scooter ne s'est pas arrêté devant les policiers qui voulaient le contrôler le 24 août 2009 vers 17h50 rue de l'Aberge de Jeunesse. Un peu plus tard, il a foncé sur des policiers de l'untité VTT qui ont finalement pu l'interpeller. Aucun fonctionnaire n'a été blessé mais un vélo a été cassé. Le jeune homme sera déféré au parquet en comparution immédiate notamment pour violences aggravées et mise en danger de la vie d'autrui.

(source : DNA)

 

FEU DE CAVE AU MURHOF

Un feu s'est déclenché dans une cave d'un immeuble situé quai du Murhof dimanche 30 août 2009 peu après 9h00 du matin. Les pompiers ont été escorté par des fonctionnaires de police sur le sinistre. L'origine de l'incendie n'est pas encore connu.

(source : un témoin)

 

SANCHO  PANZA: LA LUTTE EST ENGAGEE

L'association d'aide aux sans-abris Les Enfants de Sancho Panza (association soeur des Enfants de Don Quichotte) entre en résistance. La ville avait prêter un terrain avec des préfabriqués raccordés à l'eau et l'electricité rue des Foulons à la Montagne Verte. La fermeture du foyer d'accueil avait été décidée conjointement avec la ville et l'association. La structure devait donc fermer ses portes le 31 août 2009. Sur les 40 occupants, une dizaine a refusée d'évacuer les lieux, faute de place ailleurs. En réponse à cette occupation, la ville a coupé l'eau et l'électricité du foyer. Le bras de fer est maintenant engagé entre les occupants et les autorités.

(source : DNA)

 

TOURNEE ARACHNIMA : C'EST FINI

La tournée Arachnima s'est terminée le 30 août à la Montagne Verte. Le spectacle final a été très suivi, comme le reste des activités proposées tout le long de la semaine dans la cité du Murhof. En règle générale, la tournée Arachnima est très attendue dans chaque quartier, mais la Montagne Verte, s'est particulier : la demande est vraiment très forte.

(source : DNA)

 

TENTATIVE D'ESCROQUERIE

Le 7 septembre, un habitant de Molsheim a été condamné par le tribunal correctionnel de Strasbourg à 3 mois de prison avec sursis pour délit de fuite et dénonciation mensongère.

Le 28 septembre 2008 vers 1h, le prévenu avait pris la fuite après avoir provoqué un accident sans gravité avec un autre véhicule, route de Schirmeck à Strasbourg. Le lendemain, il s'était présenté au commissariat pour porter plainte, et chez son assureur pour faire constater les dégâts. Des mensonges qui n'ont convaincu personne, d'autant plus que les victimes de l'accident avaient relevé l'immatriculation du véhicule.

Contrairement à ce qu'avait requis le ministère public, le tribunal n'a pas suspendu le permis de conduire de cet homme de 56 ans.

(source : DNA)

 

AGRESSION D'UN CHAUFFEUR DE LA CTS

Un conducteur de bus de la CTS a déposé plainte le 6 septembre au commissariat pour outrages et menaces dans l'exercice de ses fonctions. Le jour même, un homme énervé l'a violemment pris à partie dans son véhicule à l'arrêt "Auberge de Jeunesse" à la Montagne Verte. La victime a pu le reconnaitre sur planche photographique, et la caméra de vidéosurveillance du bus a confirmé l'agression.

Le mis en cause a été interpellé le 7 septembre par l'Unité de Surveillance des Transports en Commun (USTC) à la station de tram "Emile Mathis". Il a reconnu les faits et sera jugé le 26 janvier 2010 devant le tribunal correctionnel.

(source : DNA)

 

CONFLIT DE VOISINAGE : 1 BLESSE

Le 8 septembre vers 23h, un conflit de voisinage a mal tourné dans un immeuble situé route de Schirmeck. Deux hommes agés de 38 et 62 ans, en viennent aux mains suite à une plainte pour tapage nocturne. Le plus jeune brandit un tournevis et se rend chez son voisin. Ce dernier saisit un couteau de cuisine et frappe sa victime au thorax.

L'homme de 38 ans s'est vu prescrire 4 jours d'ITT. L'auteur du coup de couteau est convoqué devant le tribunal correctionnel le 18 novembre.

(source : DNA)

 

SANCHO PANZA : COMPARUTION DEVANT LE TGI

Assignés par la ville, huit sans-abri et les dirigeants de l'association Les Enfants de Sancho Panza ont comparu le 15 septembre devant le tribunal de grande instance. La mairie réclame leur expulsion des préfabriqués municipaux situés rue des Foulons. Alors qu'un accord conclu au printemps prévoyait leur départ au 31 août, une dizaine de SDF occupent toujours le site. La cour a mis son ordonnance en délibéré au 22 septembre. Elle devrait aussi statuer sur sa compétence dans le dossier, les Enfants de Sancho Panza estimant qu'il est du ressort du tribunal administratif.

(source : 20minutes)

 

CONDUCTEUR IVRE

Un conducteur de 20 ans à percuté 3 voitures en stationnement route de Schirmeck le 21 septembre vers 1h15, après avoir échappé à un contrôle de police. Il avait également grillé un feu rouge. Après l'accident, malgré quelques légères blessures, il a tenté de prendre la fuite en escaladant une clôture d'une habitation, mais il a finalement été interpellé.

Le jeune homme conduisait ivre avec 1,42 g/L et sans permis de conduire. Il a été placé en garde à vue et déféré pour son jugement en comparution immédiate ou il a été condamné à 10 mois de prison dont 6 fermes.

Ses 2 passagers, dont l'un a été légèrement blessé ne sont pas poursuivis.

(source : DNA)

 

SANCHO PANZA : LA VILLE DEBOUTEE

La Ville de Strasbourg avait assigné en justice l'association Les Enfants de Don Quichotte pour l'occupation illégale de préfabriqués municipaux. Le TGI a débouté la Ville de Strasbourg car l'affaire et de la compétence du tribunal administratif et non du TGI. Les Enfants de Sancho Panza peuvent encore occuper les locaux de la rue des Foulons.

(source : LibéStrasbourg)

 

TROC SAVOIRS : CONFERENCE DE PRESSE

Le RERS Troc Savoirs a donné une conférence de presse le 25 septembre pour mieux se faire connaitre. Le Réseau Réciproque d'Echanges de Savoirs a un objectif : mettre en relation des personnes voulant échanger des connaissances et des savoir-faire de manière réciproque et gratuite. Créer en avril 2009, le réseau comporte maintenant une centaine d'offres et demandes.

(source : DNA)

 

SCOOTER CONTRE VOITURE

Un cyclomotoriste a percuté une voiture le 1er octobre vers 13h30 à l'angle de la route de Schirmeck et de la rue d'Altorf. Légèrement blessé au genou, le conducteur du scooter a été transporté au CHU d'Hautepierre. L'automobiliste originaire de Lorraine conduisait sans permis.

(source DNA)

 

AUBERGE DE JEUNESSE : 50 ANS

L'auberge de jeunesse René-Cassin fête ses 60 ans le 3 octobre. Ouverte le 3 octobre 1959, elle accueille environ 38 000 personnes par an. Le président des auberges de jeunesse de Strasbourg espère atteindre les 50 000 personnes par an. L'auberge a subie de grandes transformations en 1981 et 1985. D'une capacité d'accueil de 258 lits, elle procède a de nouveaux travaux : chaudière, bornes WI-FI, laverie...

(source : DNA)

 

EMMAUS : 60 ANS

La communauté Emmaüs de Strasbourg fête ses 60 ans. Pour l'occasion, la communauté organise une vente exceptionnelle les 3 et 4 octobre. Cette vente permettra de réunir des fonds pour rénover les locaux. "Ne pas subir, toujours agir !" tel est le slogan de cette vente.

(source : DNA)

 

 

CITE MOLKENBRONN : NOUVEAUX LOGEMENTS

Phillipe Bies, Eric Elkouby et le directeur général d'Habitation Moderne ont inauguré le 1er octobre un nouveau batiment dans la cité Molkenbronn. Abrittant 23 logements sociaux aux normes environnementales, l'immeuble qui aura coûté plus de 3 millions d'euros se distingue par son architecture qui est en rupture par rapport au reste de la cité.

(source : DNA)

 

 

CAMBRIOLAGES

Les bureaux de Stras'cours (organisme d'aide à l'enseignement et aux activités artistiques) ont été cambriolés durant la nuit du 1er au 2 octobre. La porte d'entrée de l'établissement situé au 158 route de Schirmeck a été fracturée. Le ou les intrus sont repartis avec un ordinateur portable et une petite quantité d'argent. Deux jours plus tôt, c'est un bureau de tabac qui a été cambriolé dans la même rue.

(source : DNA)


AUTO'TREMENT : UNE STATION A LA MONTAGNE VERTE

Auto'trement qui propose le partage des véhicules vient d'ouvrir sa 24ème station sur la CUS. La station en question est à l'angle du chemin du Grossroethig et de la Route de Schirmeck, la station porte le nom "Montagne Verte". Elle était annoncée depuis plusieurs mois et a été inaugurée le 7 octobre.

(source : DNA)

 

ENFANTS DE SANCHO PANZA : EXPULSION ORDONNEE

Les Enfants de Sancho Panza comparaissaient le 13 octobre devant le tribunal administratif de Strasbourg pour l'occupation des locaux municipaux rue des Foulons. Le tribunal a ordonné l'expulsion immédiate des 8 personnes encore présentes. Le bras de fer engagé avec la ville depuis le 1er septembre semble se terminer. La décision du tribunal permet à la Ville de Strasbourg de saisir le préfet et ainsi recourir à la force publique pour faire exécuter l'ordre d'expulsion. La police devrait procéder à l'évacuation des locaux le 14 octobre au matin.

(source : DNA)

 

SQUAT DE L'ABBE LEMIRE : OPERATION DE POLICE

Les squatteurs qui vivaient depuis janvier 2009 au 8 rue de l'Abbé Lemire ont été expulsé par la police le 13 octobre en fin d'après-midi. Le tribunal avait ordonné l'expulsion depuis le 13 fevrier.

(source : DNA)

 

ENFANTS DE SANCHO PANZA : LES CLES REMISENT

Les Enfants de Sancho Panza ont remis les clés des locaux à Philippe Bies, l'adjoint au maire en charge du logement le 14 octobre.

Cependant, l'association dénonce la situation puisque aucune autre structure n'a été prévue pour reloger les sans-abri des Foulons par conséquent, elle a annoncé de nouvelles action en centre-ville prochainement, nottament un nouveau campement qui pourrait accueillir une cinquantaine de personnes.

(source : DNA)

 

BRAQUAGE D'UNE BANQUE : CONDAMNATIONS

La cour d'assises du Bas-Rhin a condamné le 14 octobre Sébastien Dauchez et Jad Kardouh, âgés de 27 ans, respectivement à 7 ans de prison ferme (peine confondue avec une ancienne condamnation à 6 ans) et 5 ans dont 10 mois avec sursis, pour le braquage du Crédit Mutuel de la Montagne Verte à Strasbourg. Le 25 mai 2005, deux hommes étaient entrés dans l'agence avec des perruques, des lunettes et une arme de poing. Après avoir neutralisé le personnel et les clients, l'un d'eux a frappé plusieurs employés pour se faire remettre 17 500€.

(source : DNA)

 

SDF / FOULONS : INTERVENTION DE LA POLICE

La police est intervenue le matin du 21 octobre 2009 pour faire évacuer les préfabriqués municipaux occupés illégalement. Le 13 octobre, le tribunal a ordonné l'expulsion des sans-abris présents. Les Enfants de Sancho Panza avaient alors remis les clés des locaux à Philippe Bies (adjoint au maire), les sans-abris avaient alors décidé de rester dans les locaux. La police a finalement fait évacuer les locaux à l'aide de bombes lacrymogènes. Le GIPN a interpellé Alexandre Glardon (président des Enfants de Don Quichotte-Strasbourg) qui avait tenté de se suicider lors de l'opération.

(source : Le Figaro)

 

RUE DES FOULONS : MAISON EN FEU

Un incendie s'est déclaré samedi 23 octobre vers 10 h 30, dans une maison individuelle, 11 rue Foulons dans le quartier de la Montagne Verte à Strasbourg. Le feu, qui est parti de la cave, a occasionné un fort dégagement de fumée. En l'absence temporaire de leurs parents, deux des trois enfants, une jeune fille de 17 ans et un garçon de 14 ans ont réussi à sortir de la maison en feu. Leur sœur, une adolescente de 13 ans, elle, s'est réfugiée sur le balcon, au 1 erétage pour échapper aux fumées.

L'alerte a été donnée rapidement par l'aînée de la famille et les voisins. Les pompiers ont pu évacuer la jeune fille sur le balcon par une échelle. Les trois enfants ont été hospitalisés par mesure de précaution, car ils ont été légèrement intoxiqués par la fumée. La famille a dû ensuite être relogée.

(source : L'Alsace)

 

RUE DES FOULONS : SOLIDARITE

Le 23 octobre, la famille Cagnard a tout perdu, ou presque, dans l'incendie accidentel de sa maison, rue des Foulons à Strasbourg. Fabrice, le père, raconte une semaine plus tard l'importance de l'aide des voisins qui sont allés jusqu'à tenter de secourir l'une des enfants, bloquée dans sa chambre.
Il entretenait des relations de voisinage classiques. Souvent « bonjour, au revoir ». Sans forcément que cela aille plus loin. Avec l'incendie de sa maison, survenu le 23 octobre, Fabrice Cagnard, 41 ans, a découvert la solidarité qui peut naître entre les habitants d'une rue, celle des Foulons. « Depuis une semaine, il y a des gens que je ne connais pas qui me proposent de laver notre linge, et même de nous prêter un appartement » s'etonne-t-il avec émotion. L'incendie a été provoqué accidentellement par un de leur chien qui a renversé un pot contenant des pinceaux et du diluant sur une prise électrique. L'incendie s'est très vite propagé détruisant le garage, la véranda et endommageant le reste de la maison avec la suie.

La ville devrait proposer une solution d'hébergement pour la famille.

(source : DNA)

 

BELKATI : LA REVELATION

Il est fin comme un roseau. Lahcen Belktati vient de fêter ses 22 ans. Et même si l'US Sarre-Union n'a pas encore trouvé son rythme en CFA 2, le milieu offensif surprend par sa facilité technique. Lahcen a un énorme atout : il court très vite.
Il a grandi dans le quartier strasbourgeois de la Montagne Verte, rue de Friedolsheim. Après l'école, on l'imagine filer vite ranger son cartable dans sa chambre et redescendre tout aussi vite les escaliers de son immeuble, avec la peur d'être rattrapé par une main parentale. Lahcen Belktati a toujours couru vite. « En fait, je jouais tous les jours dans la rue avec les copains. On allait souvent au Murhof », se souvient-il.

Avec sa bande, il va développer une qualité trop rare chez un footballeur. « Rien ne pouvait m'arrêter, même pas une blessure, sourit-il. Quand je ne pouvais pas me servir de mon pied droit, je me débrouillais avec le gauche. C'est comme ça que je peux aujourd'hui indifféremment utiliser les deux pieds pour taper dans une balle. »

(source : DNA)

 

RADAR A FEU ROUGE OPERATIONNEL

Le nouveau radar a feu rouge implanté à la Montagne Verte est opérationnel, comme les 2 autres sur Strasbourg.

A la Montagne Verte, il est implanté à l'angle Route de Schirmeck et de la rue de Hangenbieten. Il flash les véhicules passant au feu rouge de la Route de Schirmeck au niveau de la mairie de quartier. Le franchissement du feu rouge est puni d'une amende de 135€ et d'un rerait de 4 points.

(source : 20minutes)

 

RENVERSEE PAR UNE VOITURE

Alors qu'elle traversait la chaussée en dehors du passage protégé, rue de Kirchheim le 4 décembre vers 8h30, une mère de famille a été heurtée par une voiture. Elle est tombée à terre, entrainant dans sa chute ses deux enfants agés de 1 et 3 ans. Tous les 3 ont été transportés au CHU de Strasbourg-Hautepierre pour des examens de contrôle.

(source : DNA)

 

ELSAU-MONTAGNE VERTE : MARCHE CONTRE LE SIDA

Solidaires contre le sida Quelques jours après la journée mondiale de lutte contre le sida, les jeunes de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne) ont organisé une marche solidaire dans les quartiers. L'occasion de faire une piqûre de rappel sur les risques de transmission et un état des lieux des préjugés dont sont victimes les personnes atteintes du sida. Malgré le froid, ils étaient plusieurs dizaines de participants à défiler. Partie de l'Elsau, la Marche s'est terminée à la Montagne Verte.

(source : DNA)

 

RASSEMBLEMENT POUR LAETITIA

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées, le 29 décembre, rue du Roethig à Strasbourg, sur les lieux de la mort de Laetitia Michaeli, une adolescente de 14 ans tuée d'une balle dans la tête le 29 décembre 1999. Les membres de l'association Laetitia contre la violence (LCV) ont déposé une gerbe de fleurs à la mémoire de la jeune fille tuée il y a 10 ans.

L'auteur du coup de feu a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Bas-Rhin le 24 mai 2002. Il était agé de 19 ans au moment des faits.

(source : DNA)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau